Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 16:15

Extrait de la présentation :

Effrayé par l’amour et la notion d’engagement, Alidor pousse la femme qu’il aime dans les bras d’un autre.

La Place Royale, ou l’amoureux extravagant – faut-il qu’il le soit pour agir de la sorte ! – est la plus ambigüe des comédies de Corneille. Il a 28 ans lorsqu’il l’écrit et vient tout juste de laisser derrière lui sa carrière d’avocat pour se consacrer à l’art dramatique. Il y met en scène une nouvelle génération de jeunes gens qui s’aiment librement, se rencontrent dans les lieux à la mode (la Place des Vosges, dite Place Royale) et n’ont d’autre idée en tête que de concilier amour et liberté. Fini la pastorale et les amours de bergère : Corneille inaugure un genre toujours usité, celui de la comédie de l’amour, où l’on se délecte d’observer les perversités humaines et la manière dont les êtres échouent à s’aimer. Et les alexandrins, ici incroyablement réinventés, frappent par leur justesse, leur lucidité et encore plus par leur violence.

Une comédie sur la jeunesse, l'amour, la liberté. Des jeunes gens à Paris sur la place des Vosges, sans parents ni valets, livrés à eux-mêmes : une génération sur une place publique. Les points de vue s’exposent, se mesurent. On s’aime, on se croise, on parle, on s’aime. On s’aime, on trahit, on s’aime, on fuit. On s’aime, on se ment - à soi et à l’autre. L’horizon est celui d’un engagement proche. Mariage ou passage à une autre vie, une vraie vie, une vie qui soit – une vie adulte ? Une vie choisie. Phylis aime où ses yeux se portent et ne renonce à personne ; Angélique aime Alidor et n’aime que lui ; Alidor aime Angélique n’aime qu’elle et désire par-dessus tout s’affranchir de l’amour. Et ça rebondit à toute vitesse. Les lignes sont claires et le restent, chacun va jusqu’au bout, il n’y a pas d’obstacle extérieur au désir. Pourtant les trajectoires restent étrangement aveugles dans ce jeu de quilles. Fidèles à quoi ?

-----------------------------------------------------------

« La passion ici n’est pas refusée par devoir. Le devoir d’Alidor, ce serait d’épouser Angélique et de tenir parole. Cette passion est refusée avec passion. La passion est la cause même de son refus. »
Bernard Dort, Pierre Corneille : dramaturge (Paris, L’Arche, 1957).

 

Et les costumes ?

Corneille La place royale Costumes

 

La musique ne sera pas oubliée !!

Le chant et la musique baroques interprétés par Constance Larrieu
Constance Larrieu, actrice du collectif artistique de la Comédie de Reims, est également chanteuse et musicienne. Elle pratique le violon moderne et baroque. C’est à ses talents musicaux qu’Emilie Rousset a fait appel pour sa mise en scène de La Place Royale. Constance Larrieu interprétera ainsi plusieurs partitions chantées ou jouées, sur violon baroque. Même si elle ne peut dire encore de façon définitive qu’elles seront exactement toutes les partitions chantées ou jouées dans le spectacle (celui-ci est, à l’heure actuelle, encore en création), Constance Larrieu a tout de même accepté de nous éclairer sur sa ligne et nous dit :
« Comme la pièce se constitue de variations sur l’amour (assouvi, déçu, rêvé...), de différents états et portraits, Emilie Rousset voulait de la musique qui puisse toucher facilement, avec des sortes de refrains qui reviendraient au fur et à mesure de la représentation, et des caractères bien précis mis en musique. En m’inspirant des thèmes principaux de la pièce, et donc, notamment, de celui de l’amour et de ses multiples manifestations, j’ai donc recherché différents morceaux du XVIIème s., qui pourraient illustrer ses attentes, la musique baroque y répondant d’ailleurs facilement, dans le sens qu’elle est une musique très théâtrale et sensible, expressive. Elle joue sur les contrastes et les ornements. Sur une note, sont, en effet, brodées d’autres petites notes, il est créé des contrastes notes tenues, puis courtes, surprises, notes graves puis aigues. Par contre, je n’ai pas recherché que chez des compositeurs français, car Emilie Rousset ne s’inscrit pas dans une démarche puriste ou historique. »
Constance Larrieu chantera, probablement, des airs de cour de Michel Lambert - chanteur et compositeur français (v. 1610-1696), maître de musique de Louis XIV, beau-père de Lully, avec qui il a collaboré à la création de nombreux opéras et ballets de cour – et une chanson de Gilles Durant de la Bergerie – poète français (1554- v. 1614), avocat au Parlement de Paris, à qui l’on doit des sonnets, des chansons et des odes.
Constance Larrieu jouera également du violon baroque dans le spectacle. A ce sujet, elle nous dit : « J’ai prévu de travailler sur des basses obstinées – un procédé de composition qui consiste à répéter obstinément un même motif, généralement de 4 ou 8 mesures, tout au long d’un morceau ou d’un fragment important du morceau tandis que se renouvellent les autres parties. Je jouerai moi-même ces basses obstinées, que je samplerai pour pouvoir m’accompagner moi-même et jouer les variations par dessus... Il y a, en fait, l’idée de tubes là-derrière, car il y avait des tubes à l’époque baroque : différents compositeurs qui réutilisaient la même basse et composaient différemment par-dessus. » 

 

Attention : pièce jouée à L'Atelier, non loin de la Comédie. Ci-dessous le plan d'accès. L'Atelier est dans la rue du Moulin Brûlé, sur la gauche, vers le pointeur 1.


Comédie Atelier Itinéraire

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de la Vie Culturelle au Lycée Arago
  • : Toutes les informations sur la vie culturelle au Lycée Arago, Reims. Théâtre, cinéma, sorties, activités culturelles, créations...
  • Contact
  • Profil

    • Aramis
    • Référent Culture du Lycée Arago, Reims
    • Référent Culture du Lycée Arago, Reims

    Mode d'emploi

        Destiné aux parents, à toute la communauté éducative, à tous ceux qui souhaitent mieux connaître le lycée, ce blog se veut d'abord informatif, simple d'utilisation.

       Les derniers articles sont en premier. Si vous cherchez une activité particulière, regardez le module "Catégories", ci-dessous : cliquez sur celle qui vous intéresse et vous aurez tous les articles de la catégorie. Vous pouvez aussi laisser un commentaire ou utiliser le formulaire de contact. Bonne visite !

    Recherche

  • Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -